ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Evitez les entrainements inutiles : travaillez à la bonne allure !

Fatigue, entraiment qui ne paie pas, déception en course, démotivation ? Il est fort probable que vous passiez trop de temps à vive allure. Alors à vos calculettes et faites juste ce qu’il faut pour vous sentir bien en progressant ! Passer trop de temps à allure rapide sur la quantité totale d’effort est l’erreur la plus fréquente. Voici quelques conseils pour passer à côté du piège :
– les footings sont utiles pour assimiler le travail spécifique et récupérer des séances plus dures : alors doucement ! Respectez votre corps et régulez votre vitesse avec un rythme de respiration de 4 foulées par inspiration qui doit être confortable ;
– Le travail à la Vitesse Maximale Aérobie est celui qui vous fera progresser et ne doit rarement excéder 20% de votre volume total de course. Si votre volume total de course représente 30km/semaine, 6 km de travail à allure rapide sont amplement suffisant pour être performant ;
– Bonne nouvelle ! Le repos fait partie de l’entrainement : laissez digérer les efforts à votre corps en le laissant tranquille.