Variez les sols et… les plaisirs !

par Spyros
Variez les sols et… les plaisirs !

Grâce à nos grandes capacités d’adaptations, notre espèce est capable de courir… longtemps et sur tout type de sols. Terre sèche, chemin plat, pentes montagneuses, bitume, aucun terrain ne nous résiste ! Alors comment tirer profit de cette variété ? Listons les 3 principaux sols que nous avons à disposition au quotidien :

les chemins : hormi le fait que vous pourrez profiter d’une sortie loin des pots d’échappement et du bruit inhérent au trafic, courir en nature vous permettra de solliciter vos muscles stabilisateurs et de réduire considérablement l’impact : vos articulations vous remercient !

le bitume : plus d’impact mais plus d’accroche ! la route est idéale pour travailler sa foulée dans des conditions optimales. Sols réguliers, stables vous apprécierez la concentration que vous pouvez apporter à votre effort et courir l’esprit léger ! Alors profiter de sortie bitume pour régler votre fréquence de foulées, votre rythme respiratoire et… l’allure ! Cette surface sur un sol plat est le meilleur moyen de caler une allure optimale de travail.

la piste : allergie pour certain, graal pour les autres, la piste a le mérite de scinder les coureurs en « pro » et « contre ». Pourtant aucun coureur de bons niveaux ne boycotte ces anneaux en tartan rougeâtre de 400m. Précision d’orfèvre pour vos séances de VMA, la piste vous permettra également de trouver l’allure à laquelle vous pouvez partir sur votre prochaine course. Son revêtement dynamique (pour les pistes en état correct !) vous fera ressentir des maux de jambes lors des 1ere séance mais l’adaptation en vaudra la chandelle. Le passage obligé pour le progrès

A vos marques, prêt ? Variez !

Vous devriez aussi aimer